Rappelons que l’UNSA, la CFDT et CFE-CGC ont d’ores et déjà signé l’Accord Préélectoral

Pour La CFTC :

ven. 31/10/2014 15:01

L’explication du mandatée la CFTC

Bonjour la Direction,

Après une longue réflexion et relecture, la CFTC ne signera pas le Protocole d’Accord Préélectoral qui lui est proposé.

Nous avons effectué une comparaison entre les versions 2010, 2013 et celui que vous nous proposez.

Nous constatons une régression avec entre autre un manque de moyens pour permettre d’être au plus près des salariés durant ces élections.

Les moyens demandés et réclamés sont :

 - un budget pour produire et distribuer des tracts, se déplacer sur les différents sites etc.

 - des heures pour préparer ses élections, aller à la rencontrer les salariés sur les sites. 

 - des réunions pour présenter et expliquer aux salariés nos revendications 

Nous avons bien noté une avancée avec la proposition de la Direction d’ouvrir un espace de communication sur l’intranet de l’entreprise (Weez) pour les syndicats durant ces élections et c’était l’une de nos principales revendications.

Mais nous considérons que les délais sont trop court pour nous permettre de prendre en main cet outil pour nous permettre d’en évaluer et tirer toutes les possibilités avec seulement une heure de formation le 07/10 alors que les salariés seront informés de l’ouverture de ces espaces dès le 05/10. Alors que nous avions eu différentes occasions de discuter sur le sujet du droit d’expression des syndicats depuis l’accord sur le dialogue social de 2010 mais aussi plus récemment avec l’accord NAO 2014 en mars et un engagement de la Direction sur ce thème avec des réunions en avril.

La CFTC aurait souhaité que l’annonce et l’ouverture de ces espaces soient réalisé en même temps de l’envoie des professions de foi le 20/11 afin de permettre aux administrateurs de maîtriser l’outil.

De plus la CFTC souhaiterais que la fermeture des bureaux de vote soient en cohérence avec les horaires de travail de l’entreprise qui est de 16h le vendredi au lieu de 13h30 mais aussi avec les horaires de mise à disposition des postes informatiques pour les collaborateurs dans chaque établissement.

Le dernier point concerne notre première et constante revendication d’avoir des IRP au plus près des salariés que nous n’avons pas obtenu par la négociation mais en demandant à la Direction de saisir la DIRECCTE suite à la réunion du 30 avril 2014 et au blocage de la CFDT sur la possibilité d’un autre découpage et répartition.

Nous avons eu avec la CGT gain de cause et obtenu de la DIRECCTE des Délégués du Personnel dans 4 établissements Ile de France, Lyon, Toulouse et Carquefou.

Nous estimons que nos réserves et remarques ne sont pas bloquant pour le déroulement des élections et la CFTC demande à la Direction d’organiser dans les plus bref délai les élections professionnelles comme indiqué par le jugement du 1er avril 2013.

Nous remercions, malgré la longueur des négociations, la participation de chacun dans l’élaboration de ce PAP et surtout le gros travail fourni par la CGT pour sa clarification et son évolution.

Cordialement vôtre,

Pascal KAZMIERCZAK

Consultant

End user Services

Mobile : +33 (0)6 60 29 47 80

Email : pascal.kazmierczak@devoteam.com

CONNECTING BUSINESS &TECHNOLOGY

http://www.handi-it.fr/temoignage/Ce-bilan-de-competences-m-a-permis-d-avoir-un-accompagnement-professionnel-et-psychologique

 

La suite arrive pour les explications plus cocasses encore de la CGT

Pour rappel, La CfE-CGC, l’UNSA, la CFDT n’ont demandé aucun moyen sinon que les élections se fassent au plus vite.


This entry was posted in boute-en-train, DEVOTEAM SA, Elections, Les suppôts de la direction and tagged . Bookmark the permalink.

Leave a Reply